Pour ce premier billet: un grand classique des débuts dans le monde de l'échoscopie qui permet d'enfin "visualiser" et de pouvoir montrer au patient la cause de sa douleur.. Les épisodes de colique néphrétiques sont parmi les meilleurs exemples de l'apport en terme de communication de l'écho au lit du patient.

Pour cet exemple: un homme de 35 ans, pris brutalement 30 minutes auparavant de violente douleur du flanc droit, irradiant dans le petit bassin. Je passe sur l'examen clinique (l'absence de température, la bandelette urinaire négative pas de sang, pas de leuco, ni de nitrite) pour en venir directement aux images:

Le rein droit:

  Rein Droit - King1

La vessie, avec une jolie visualisation de la lithiase, son cône d'ombre postérieur, et la dilatation de l'uretère en amont: Lithiase prévesicale droite

Une vidéo en sagittal de l'uretère dilaté avec la lithiase et son cône d'ombre postérieur: 

Au passage on découvre un diverticule de la vessie:

  Diverticule vessie